Tamedia prévoit des suppressions de postes au centre d'impression de Lausanne

Suite à une réorganisation, Tamedia prévoit de supprimer des postes au centre d'impression de Lausanne à Bussigny VD. Environ la moitié des 130 employés devraient pouvoir rester, les autres se verront proposer un poste au centre d'impression de Berne.

Tamedia
(Image symbolique : Unsplash.com)

Ces mesures sont encore sous réserve des résultats de la consultation en cours, a indiqué vendredi un porte-parole de l'entreprise, interrogé par l'agence de presse Keystone-SDA.

Ce changement est motivé par un nouveau modèle de travail en équipe qui doit être introduit début 2023. Celui-ci doit permettre d'équilibrer l'emploi entre le travail de jour et le travail de nuit.

Aucune mesure n'est actuellement prévue dans les autres imprimeries de l'entreprise.

Le syndicat critique le démantèlement

Le syndicat Syndicom a critiqué vendredi dans un communiqué le démantèlement prévu sur le site de Bussigny. L'entreprise doit impérativement trouver des solutions socialement et financièrement acceptables pour les personnes concernées. Les retraites anticipées et les déménagements forcés ne feraient pas partie des mesures que l'on est en droit d'attendre d'un employeur responsable.

Syndicom reproche en outre à Tamedia, qui appartient au TX Group, d'augmenter une fois de plus le bénéfice de l'entreprise avec cette mesure, au détriment de la Suisse romande. (SDA)

(Visité 139 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet