La SSR de nouveau dans le vert grâce à l'augmentation des recettes de la redevance

Après deux années de pertes, la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SSR) est à nouveau dans les chiffres noirs. Elle l'attribue notamment à l'augmentation des recettes de la redevance.

SRG SSRAlors que la SSR avait affiché un déficit de 12,9 millions de francs lors de la première année Corona 2020, elle affiche désormais un plus de 48,7 millions de francs pour l'année 2021, comme elle l'a annoncé jeudi.

Ce chiffre comprend également deux ventes d'immeubles à Zurich et à Genève qui ne sont pas nécessaires à l'exploitation. Sans ces bénéfices comptables uniques d'un montant de 38,4 millions de francs, le résultat opérationnel de l'entreprise est positif et s'élève à 10,3 millions de francs.

"La poursuite conséquente de la mise en œuvre des mesures de réduction des coûts déclenchées en 2018 a permis de stabiliser davantage la situation financière de la SSR", indique le communiqué de presse. L'augmentation de la part de la redevance médias y a également contribué pour une part importante. Par rapport à l'année précédente, la SSR a reçu 1,2 milliard de francs de redevance, soit 39,8 millions de francs de plus.

Des recettes publicitaires plus élevées - et pourtant plus faibles

2021 a été une "année exigeante et pleine de défis", écrit la SSR. La couverture de l'actualité, toujours fortement marquée par la pandémie de Covid 19, a enregistré des parts de marché et des taux de pénétration très élevés. Cela s'est répercuté sur les recettes : Le "contexte plus attrayant en termes de programmes a entraîné des recettes commerciales plus élevées que l'année précédente".

Les recettes publicitaires ont également augmenté en 2021 grâce aux événements sportifs, notamment les Jeux olympiques d'été à Tokyo et le Championnat d'Europe de football. Ces derniers avaient dû être reportés en 2020 en raison de la pandémie et avaient alors encore pesé sur le résultat annuel.

Malgré des recettes publicitaires plus élevées en 2021 par rapport à l'année précédente : la tendance se poursuit toutefois - les recettes sont globalement en baisse, écrit la SSR. Avec 164,1 millions de francs, les recettes publicitaires TV sont donc inférieures de 14,7 millions de francs par rapport à 2019.

La transformation de l'entreprise se poursuit donc cette année encore. "La SSR doit continuer à s'adapter à l'évolution des conditions du marché et des habitudes d'utilisation". Et ce, en tenant compte d'un "cadre financier de plus en plus serré".

Après que le programme d'économies de 100 millions de francs suisses lancé en 2018 a pu être achevé en 2020, la SSR a lancé en octobre 2020, en raison de la tendance à la baisse des recettes commerciales, un programme d'économies supplémentaire de 50 millions de francs suisses jusqu'en 2024, dont la mise en œuvre se poursuivra de manière conséquente. (SDA)

(Visité 72 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet