Le magazine scolaire Spick fête ses 40 ans - et devient plus durable

SpickLe "magazine scolaire intelligent de Suisse" fête ses 40 ans et passe à une enveloppe en papier recyclé.

Spick
Le rédacteur en chef de Spick, Hans Schoedel (à gauche), et le directeur de la maison d'édition, Roger Hartmann, devant le logo de l'anniversaire.

La maison d'édition, la rédaction et les lecteurs se réjouissent : le Spick se passe désormais de plastique. "Nous avons enfin trouvé une solution pour nous affranchir de l'envoi dans une enveloppe en plastique", explique Roger Hartmann. Le directeur de la maison d'édition sait que "nos lecteurs et lectrices se sont toujours plaints, à juste titre, de l'enveloppe en plastique que nous utilisions jusqu'à présent". Une enveloppe d'expédition est déjà nécessaire pour des raisons techniques - mais un emballage sans plastique a longtemps semblé impossible. Pour le quarantième anniversaire, le changement peut enfin être réalisé. C'est l'imprimerie AVD de Goldach qui a rendu cela possible.

"La durabilité est toujours un thème central de notre magazine", explique le rédacteur en chef Hans Schödel. "Je suis très heureux que nous puissions désormais y contribuer encore plus nous-mêmes". L'édition d'avril comprend plusieurs articles sur ce thème, des pages dépliantes sur l'espace vital menacé qu'est la mer au reportage sur un projet de permaculture au Malawi.

Pour cet anniversaire, la maison d'édition met "la main à la poche" et offre à tous ses abonnés un sachet de graines de tournesol. "Nous voulons ainsi faire fleurir toute la Suisse", explique le rédacteur en chef Schödel, qui précise : "Nous organisons un concours auquel peuvent participer des enfants individuels et des classes entières". Parmi les prix, il y aura des excursions de classe, par exemple au zoo de Zurich ou dans une fabrique de chocolat.

Et une autre surprise se cache dans l'édition anniversaire du Spick: Klaus Cornfield, illustrateur du Spick-Meckbande" et musicien, a offert la "chanson des tournesols". Un code QR dans le magazine permet d'accéder au ver d'oreille - issu de l'épisode actuel de la BD. En l'écoutant, on peut alors se faire plaisir sur le nouveau Spick-qui est bien sûr tissée en fibres recyclées 100%. Le slogan dessus : "Save the planet".

La couverture de la première édition de 1982.

Une histoire à succès depuis 40 ans

C'était en 1982 : Le graphiste zurichois Otmar Bucher et sa femme, la journaliste et enseignante Angelika Bucher-Waldis, ont estimé qu'il n'existait pas de magazine vraiment bon pour les enfants. Ils en ont donc inventé un eux-mêmes. Et le 1er janvier 1982, ils ont lancé le premier magazine de la chaîne. Spick-Le projet est en cours de réalisation.

Rapidement, le magazine est devenu culte dans toute la Suisse. À l'époque, le Spick un peu plus mince qu'aujourd'hui et on pouvait arracher ses pages pour les rassembler dans des classeurs.

Depuis 2005, le Spick aux éditions KünzlerBachmann de Saint-Gall. Depuis lors le magazine huit pages de plus.

Plus d'articles sur le sujet