TX Group croît et réalise un énorme bénéfice grâce à la transaction SMG

En 2021, TX Group s'est remis du grand revers de la première année de pandémie et a renoué avec la croissance organique. Grâce à un important effet spécial positif lié à la création du Swiss Marketplace Group, l'entreprise de médias zurichoise enregistre un bénéfice très élevé. Les actionnaires* bénéficieront d'un dividende élevé.

Les marques de médias telles que Tages-Anzeiger ou 20 minutes Le célèbre TX Group affiche un bénéfice de 832,7 millions de francs pour 2021. Outre la reprise opérationnelle, un bénéfice comptable de 778,5 millions de francs lié à l'intégration des plateformes en ligne Ricardo, Tutti.ch, Homegate ainsi que Car For You dans la nouvelle coentreprise SMG a largement contribué à ce résultat. A titre de comparaison, TX Group avait enregistré une perte annuelle de 94,6 millions de francs en 2020. Outre la faiblesse de la conjoncture, le résultat avait alors également été grevé par une importante correction de valeur du goodwill dans les médias payants.

Un dividende élevé

Les actionnaires peuvent également se réjouir de ce bon résultat. Après y avoir renoncé l'année dernière, ils reçoivent à nouveau un dividende régulier de 3,20 francs. S'y ajoute, comme annoncé précédemment, une distribution spéciale de 4,20 francs. Avec celle-ci, les propriétaires du groupe profitent de la transaction SMG, qui a rapporté à TX Group un produit de vente total de 270 millions de francs. Ce dividende spécial devrait être versé dans les mêmes proportions au cours des deux prochaines années.

Mais les effets exceptionnels n'ont pas été les seuls à faire grimper le bénéfice. Les activités opérationnelles se sont également nettement améliorées en 2021. Le résultat d'exploitation avant les effets des regroupements d'entreprises, mis en avant par la direction de TX, s'est amélioré de 53,5 pour cent pour atteindre 127,9 millions de francs. La marge a atteint 13,4 pour cent, contre 8,9 pour cent l'année précédente.

Contrairement à 2020, le groupe a également renoué avec la croissance. Le chiffre d'affaires déclaré a augmenté de 2,3 pour cent pour atteindre 957,4 millions de francs. Sur le plan organique, c'est-à-dire en faisant abstraction des unités cédées au cours de l'année 2021, l'augmentation a même été de 6%.

"Avec une croissance organique du chiffre d'affaires de 6 pour cent, nous pouvons envisager l'exercice 2021 avec satisfaction", a déclaré l'éditeur et président du conseil d'administration Pietro Supino, cité dans le communiqué.

20 Minuten affiche la plus forte croissance de son chiffre d'affaires

La plus forte croissance du chiffre d'affaires a été enregistrée par la régie publicitaire Goldbach (produit d'exploitation +13,3%) et le secteur 20 Minuten avec les médias pendulaires. Après le net recul de l'année précédente, les recettes ont à nouveau augmenté de 12,7% en 2021. Les places de marché et les plateformes regroupées dans le secteur d'activité TX Markets (+2,3%) ont également progressé.

La situation est différente chez Tamedia, qui enregistre une baisse de 2,4 pour cent de son chiffre d'affaires. Les médias payants continuent de lutter contre les changements structurels du secteur des médias. Le recul du chiffre d'affaires a cependant été plus que compensé par des économies de coûts, ce qui a entraîné une hausse du résultat d'exploitation. Grâce à la reprise des activités opérationnelles, Tamedia remboursera à la Confédération l'"aide d'urgence Corona" perçue en 2021, écrit encore le groupe. Cela pèsera sur l'exercice 2022 à hauteur de 3,1 millions.

En ce qui concerne l'avenir, la direction se montre comme d'habitude peu concrète et renonce à donner des perspectives. Le groupe a par ailleurs annoncé qu'il publierait un rapport sur le développement durable à partir de l'exercice 2022. (SDA)

(Visité 151 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet