Les organisations de médias appellent au sauvetage des médias

Les médias jouent un rôle important dans la gestion de la crise de la Corona, mais les conséquences économiques touchent durement le secteur. Aujourd'hui, des organisations de médias, dont le syndicat des médias Syndicom et l'association professionnelle Impressum, appellent à sauver les médias.

Medienorganisationen rufen zur Rettung der Medien auf

Le public et l'opinion publique n'ont jamais eu autant besoin d'un journalisme d'information fiable, peut-on lire dans un communiqué publié jeudi. Mais la pandémie du coronavirus entraîne le secteur suisse des médias dans l'une des pires crises de son histoire. Les recettes publicitaires s'effondrent, la survie de nombreux titres de presse, de stations de radio et de télévision locales ainsi que de sites web journalistiques est en jeu.

Les organisations appellent donc le Conseil fédéral, le Parlement et les cantons à prendre des mesures urgentes. Selon elles, il faut agir immédiatement pour soutenir une branche essentielle à la démocratie directe.

Les organisations demandent la création d'un fonds d'aide afin d'accorder des avantages supplémentaires à la distribution et d'assurer la survie des imprimeries, des titres, des chaînes, des agences de presse, des plates-formes journalistiques en ligne et des sites web. Il faut en outre un fonds de soutien pour les recherches et les reportages.

Les organisations enfoncent en principe des portes ouvertes auprès du Conseil fédéral avec leur demande. Celui-ci prévoit d'apporter un soutien supplémentaire aux médias. Il est prévu d'accorder des réductions supplémentaires pour la distribution du courrier, un soutien aux médias en ligne ou des contributions à la formation et aux agences. Le Conseil fédéral a laissé entrevoir un train de mesures pour l'été prochain. Au vu de la chute dramatique des annonces, il sera alors probablement trop tard pour certains médias. (SDA)

(26 visites, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet