Ringier commande un bureau à domicile pour les journalistes de Blick

De nombreux journalistes de la rédaction du Blick travaillent depuis lundi à domicile jusqu'à nouvel ordre. Avec cette mesure de précaution, le groupe de médias veut protéger les employés d'une éventuelle infection sur le lieu de travail et sur le chemin du travail. Les médias de Tamedia et ceux de CH Media n'ont pas encore émis d'ordres.

blick-logo

Interrogée par l'agence de presse Keystone-SDA, Alina Bolz, porte-parole de Ringier pour les médias, a confirmé un rapport correspondant de la plateforme en ligne persoenlich.com.

La mesure relative au bureau à domicile concerne environ la moitié du personnel, qui ne dépend pas de l'infrastructure de la salle de rédaction et ne doit pas nécessairement être sur place. Toutefois, cette proportion pourrait varier en fonction de la planification quotidienne. Cependant, il n'y a pas d'infection confirmée par le coronavirus dans la salle de presse.

Au Groupe TX, dont font partie les médias de Tamedia, les recommandations de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) sont strictement suivies, a déclaré Andres Nitsch, responsable de la communication, lorsqu'il a été interrogé. Les différents départements décideront si et dans quelle mesure ils iront au-delà de ces recommandations et, par exemple, recommanderont ou même prescriront le home office.

 

Le groupe TX annule des événements et des visites

En outre, le groupe n'organise plus d'événements majeurs. Tous les événements internes et externes en rapport avec les résultats annuels ont été annulés le 10 mars. Elles seront remplacées par des conférences téléphoniques. Pour l'instant, toutes les visites guidées ont également été annulées.

"Toute mesure chez CH Media est mise en œuvre de manière "pragmatique" sur une base individuelle, avec un sens de la proportion et en consultation avec les supérieurs respectifs, comme l'a expliqué le chef de la communication Stefan Heini sur demande. En principe, les directives de l'OFSP sont suivies. La situation est constamment observée et réévaluée. La situation est prise très au sérieux. La protection des employés est la priorité absolue. (SDA)

(17 visites, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet