Les éditeurs créent une coentreprise pour exploiter l'alliance Login

Les grands éditeurs suisses prévoient de créer une entreprise commune pour l'exploitation de l'alliance Login. L'enregistrement séparé par éditeur lors de l'accès à un portail d'information doit être remplacé par une connexion unique pour tous les éditeurs - connue sous le nom de Single Sign-on.

login-allianz

Il y a encore des points en suspens, a déclaré vendredi Andreas Häuptli, directeur de l'association Médias Suisses, suite à un rapport de Persoenlich.com. Cela vaut notamment pour la mise en place d'une technologie de connexion uniforme.

Il reste encore de nombreux points juridiques et techniques à clarifier, a déclaré Häuptli à Keystone-SDA. Selon Persoenlich.com, le passage à un login unique pour les médias est prévu pour l'automne 2020, parallèlement à l'introduction d'une obligation d'enregistrement et d'une solution unique pour le consentement à l'utilisation des données.

 

Ringier en tant que précurseur

L'initiative d'une alliance de login était partie il y a un peu plus d'un an de la maison d'édition Ringier dans le but de contrer des groupes actifs au niveau mondial comme Google et Facebook. Dans la foulée, Tamedia, CH Media et le NZZ de l'Alliance.

L'alliance est une construction ouverte, a souligné Häuptli. Les petites maisons d'édition, comme par exemple Nouvelles de Schaffhouse ont également fait part de leur intérêt à participer. On cherche des moyens de faciliter l'accès de ces maisons d'édition par une procédure simplifiée.

 

Offensive d'information

Les partenaires de l'alliance s'efforcent actuellement de faire monter à bord d'autres partenaires de l'alliance. Le 3 décembre, une présentation a eu lieu chez Tamedia devant 35 directeurs de publication de Suisse alémanique et du Tessin. Une autre manifestation a eu lieu mercredi dernier en Suisse romande. La SSR est également intéressée, ce qui se heurte toutefois au scepticisme des milieux politiques.

Selon Persoenlich.com, l'enregistrement volontaire des utilisateurs de portails d'information, actuellement en vigueur, se déroule de manière positive. Le nombre de nouvelles inscriptions par jour aurait plus que doublé chez Ringier depuis le lancement des enregistrements le 15 octobre.

Sur Vue, Observateur, Handelszeitung et Bilan environ 100'000 personnes se seraient nouvellement inscrites durant cette période. Les portails des journaux de Tamedia et de 20 minutes ont compté environ 80 000 nouvelles inscriptions au cours de la même période. Pour la NZZ il y en avait 40 000, tandis que CH Media parle d'un chiffre à cinq chiffres. (SDA)

Plus d'articles sur le sujet