Imprint propose une réduction du dividende à l'assemblée des actionnaires de Tamedia

Contrairement au conseil d'administration de Tamedia, Imprint propose aux actionnaires un dividende réduit de quatre millions de francs. Les quatre millions doivent être investis dans le journalisme et dans de meilleurs plans sociaux.

Tamedia-Gebaeude

Le conseil d'administration de Tamedia proposera un dividende de 47,7 millions de francs suisses lors de l'assemblée générale des actionnaires du 5 avril 2019. En revanche, l'association professionnelle Imprint proposera aux actionnaires un dividende inférieur de quatre millions, soit 43,7 millions de francs suisses. Ces quatre millions correspondraient à peu près au montant que Tamedia, en tant que principal actionnaire (30 %), a prélevé sur les réserves de l'ancienne SDA lors de sa fusion avec Keystone en 2018, écrit Impressum dans un communiqué jeudi. Il est d'avis que ces fonds, qui ont été gagnés pendant des décennies par les employés de l'ancienne SDA, devraient être réinjectés dans le journalisme, poursuit-il.

Outre le réinvestissement dans le journalisme, Impressum demande également que ce montant soit affecté aux plans sociaux actuellement élaborés par Tamedia. Ceux-ci devraient - par exemple dans le cas de Le Matin ou  Annabelle - "être porté à un niveau digne de l'entreprise prospère qu'est Tamedia", demande l'association. (hae)

(5 visites, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet