La médiation au lieu de la grève dans un conflit de travail chez Tamedia Romandie

La grève à Tamedia, en Suisse romande, a été suspendue. Les représentants des travailleurs et la direction de l'entreprise ont convenu d'une médiation. Le processus de médiation est mené par le canton de Vaud.

lematin

Les deux parties au litige ont accepté les conditions de la procédure de conciliation qui leur ont été mentionnées, a annoncé jeudi le canton de Vaud. Du côté des employés, il s'agit notamment d'interdire les grèves pendant la durée de la procédure. L'employeur ne peut pas émettre de nouveaux avis de licenciement, et il doit suspendre les avis de licenciement émis jusqu'à présent.

La médiation se déroulera sous la direction de la présidente du gouvernement vaudois Nuria Gorrite et du directeur économique Philippe Leuba. Une première réunion est prévue lundi prochain. Les négociateurs ont accepté de garder les discussions confidentielles.

La rédaction de Tamedia Romandie s'est mise en grève illimitée dans l'après-midi. Par ce débrayage, ils protestent contre l'arrêt prévu de l'édition imprimée du quotidien à la fin du mois de juillet. Le Matin. 41 employés sont menacés de perdre leur emploi. La maison d'édition zurichoise Tamedia abandonne les journaux de Suisse romande. Tribune de Genève, 24 heures, Le Matin et Le Matin Dimanche et le journal Grati 20 minutes dehors. (SDA)

(Visité 37 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet