En partie à cause du Brexit : Tyler Brûlé étend sa base à Zurich

Tyler Brûlé, entrepreneur dans le domaine des médias, intensifie ses activités commerciales en Suisse. C'est ce qu'écrit la Handelszeitung dans son numéro actuel.

monocle

Dans un premier temps, l'éditeur du magazine souhaite Monocle doublera son équipe de rédaction à Zurich, qui passera de trois à six personnes. Brûlé prévoit également d'emménager dans de nouveaux locaux dans le quartier de Seefeld à Zurich au printemps 2018. "À cet endroit, en plus de la rédaction de la presse écrite, un studio de radio et une boutique sont également prévus", précise M. Brûlé.

Ce n'est pas seulement le Brexit qui l'amène à appliquer une sorte de "recentrage" sur la Suisse, dit M. Brûlé. Londres restera toujours une ville globale, estime le Canadien d'origine Brûlé, "mais il est à craindre que le pouvoir d'achat y diminue". Ce n'est pas le cas en Suisse, "où se trouve notre plus important marché publicitaire". Brûlé dirige également une unité de son agence de communication Winkreative à Zurich.

Brûlé a la réputation d'être le "pape du style Swissness", qui découle de son implication dans la compagnie aérienne Swiss lors de sa création il y a 15 ans. Selon ses propres dires, 150 employés travaillent aujourd'hui pour son magazine "Monocle" dans le monde entier.

(Visité 30 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet