Philippe Pfister quitte le SonntagsBlick

La rédaction en chef du SonntagsBlick sera reprise à titre intérimaire par Katia Murmann (direction) et Christian Maurer à la fin du mois d'août. Philippe Pfister quitte le journal à sa demande avec effet immédiat.

Unbenannt-4_10

M. Pfister assurait l'intérim de la direction depuis le changement interne de Christine Maier.

Aujourd'hui, Katia Murmann est déjà membre du comité de rédaction et metteur en page du SonntagsBlick. Le jeune homme de 35 ans est de retour dans la salle de rédaction du groupe Blick à Zurich depuis juin 2013. Murmann a étudié la politique et les études orientales à l'université de Munich et a suivi une formation de rédacteur à l'école allemande de journalisme de Munich. Elle a commencé sa carrière journalistique en 2005 en tant que reporter au Blick, puis a rejoint l'équipe fondatrice du journal Schweiz am Sonntag (alors Der Sonntag) à Baden. Elle a ensuite travaillé en tant que chef des affaires étrangères et chef adjoint du focus au SonntagsZeitung à Zurich. En 2013, elle est devenue chef d'équipe du département des actualités dans la salle de rédaction du groupe Blick, et depuis 2015, elle est membre de l'équipe de rédaction du SonntagsBlick.

maurer

Christian Maurer (photo ci-dessus) fait partie du groupe Blick depuis 2009, d'abord en tant que responsable de l'information au SonntagsBlick et actuellement en tant que rédacteur pour le SonntagsBlick et le magazine SonntagsBlick. Avant cela, l'homme de 54 ans a été chef de bureau à SDA pendant dix ans et à Tamedia pendant dix ans, notamment en tant que chef adjoint de l'information à SonntagsZeitung, rédacteur de page à Tages-Anzeiger et rédacteur en chef adjoint à News.

Philippe Pfister a rejoint le groupe Blick en 2009 en tant que rédacteur en chef adjoint du SonntagsBlick et avait auparavant été rédacteur en chef du journal de banlieue News. De 1999 à 2007, il a occupé différents postes au SonntagsZeitung et de 1994 à 1999 au Blick en tant que reporter, puis reporter en chef. Pfister a assuré l'intérim à la tête du SonntagsBlick à deux reprises : en septembre/octobre 2013 et maintenant de mai à août 2016. Selon le communiqué, il souhaite d'abord faire une courte pause, puis prendre un congé sabbatique aux États-Unis pour se perfectionner et se tourner ensuite vers de nouveaux défis.
 

Plus d'articles sur le sujet