Fraude et demandes salaces sur Linkedin et Xing en Suisse

L'abus des réseaux de carrière est également en hausse en Suisse. De nombreuses femmes déclarent avoir été contactées par des hommes sur Linkedin ou Xing de manière salace.

"L'abus devient maintenant incontrôlable", commente Bernhard Bauhofer, de la société de conseil Sparring Partners, dans le Handelszeitung de jeudi. "Avec Linkedin et Cie, c'est l'intégrité du modèle économique qui est en jeu". Car l'abus n'a pas seulement lieu sur le plan salace : Les membres de Linkedin signalent des messages qui s'inspirent des spams classiques. Voici comment cela fonctionne : d'une part, via de faux profils qui peuvent être rapidement démasqués. Une autre arnaque est plus difficile : les cybercriminels copient le profil d'une personne réelle et accèdent ainsi à son réseau. Pour trouver les moutons noirs, les réseaux demandent l'aide des utilisateurs. Les utilisateurs doivent signaler chaque cas immédiatement. Les contrevenants sont alors avertis ou supprimés directement.

(Visité 27 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet