Weko : Südostschweiz Medien avec une position dominante sur le marché

La société Südostschweiz Medien du président Hanspeter Lebrument occupe une position dominante dans tous les domaines importants. C'est la conclusion à laquelle est parvenue la Commission de la concurrence Weko dans un rapport d'expertise.

Le Weko a constaté que Südostschweiz Medien occupe une position dominante dans les domaines du lectorat, de la publicité imprimée et de la publicité radio. C'est ce qu'ont annoncé jeudi, de manière indépendante, Südostschweiz Medien et son adversaire, Radio Südost de Roger Schawinski et son partenaire Stefan Bühler de Coire.
 
Toutefois, l'avis du Weko n'a pas d'effet immédiat sur le conflit qui oppose Radio Grischa de Südostschweiz Medien et Radio Südost au sujet de la licence. Le facteur décisif pour l'attribution n'est pas la seule circonstance d'une position dominante, mais seulement un éventuel abus de cette position. La question de savoir si c'est le cas doit maintenant être examinée par l'Office fédéral de la communication Bakom.
 
Toutefois, si Bakom conclut à un abus de la part de Südostschweiz Medien, Radio Grischa perdrait sa licence provisoire actuelle et Radio Südost se verrait attribuer la licence. Les deux parties espèrent une décision avant la fin de l'année.
 
Le différend concernant la licence remonte à 2008. A l'époque, le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC avait attribué la concession de radio locale OUC pour les Grisons et Glaris à Radio Grischa. La Radio Südost de Schawinski et Bühler, qui n'a pas obtenu gain de cause, a alors fait appel auprès du Tribunal administratif fédéral. Les juges bernois ont fait droit au recours, annulé l'arrêté de licence et renvoyé l'affaire au DETEC pour une nouvelle appréciation. Le DETEC a alors fait appel à la Comco.

 

Plus d'articles sur le sujet