Migros est à nouveau lauréate du GfK Business Reflector en 2018.

Pour la cinquième fois consécutive, Migros ne peut être délogée de la première place. Le GfK Business Reflector 2018 désigne la fédération des coopératives comme l'entreprise la plus renommée de Suisse. Derrière elle, Ricola et Lindt & Sprüngli suivent sur le podium de la réputation des 50 premières entreprises.

gfk

Landi est un nouveau venu dans le top 10 (9e place). GfK publie également un classement spécifique aux organisations à but non lucratif (OBNL) pour la première fois en 2018. La Rega est en tête de ce classement, devant la Croix-Rouge et la Fondation pour paraplégiques.

Migros reste la première de la classe en matière de réputation et de notoriété des entreprises suisses. Anja Reimer, de GfK Suisse, est impressionnée : "Notre enquête de cette année a montré que la population suisse s'identifie le plus fortement à Migros. L'engagement écologique, social et sociétal de la coopérative est également déterminant pour la première place".

En collaboration avec l'Institut de recherche sur le public et la société (fög) de l'Université de Zurich, GfK Business Reflector mesure chaque année la réputation des 50 principales entreprises suisses et des 15 principales organisations à but non lucratif (OBNL) au moyen d'une enquête représentative. Pour le classement 2018, plus de 3 500 personnes ont été interrogées dans toute la Suisse. L'enquête a porté sur des facteurs tels que l'image, la qualité, la durabilité, le caractère unique, l'identification à l'entreprise et la sympathie pour l'entreprise.

"Notre enquête de cette année a montré que la population suisse s'identifie le plus fortement à Migros. L'engagement écologique, social et sociétal de la coopérative est également déterminant pour sa première place", déclare Anja Reimer de GfK Suisse, commentant les résultats.

Cornelia Diethelm, responsable du développement durable et de l'Issue Management de la Fédération des coopératives Migros, déclare à propos de cette récompense : "Nous sommes ravis que la population suisse remarque et apprécie notre engagement quotidien en faveur du développement durable. Bien entendu, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que les propriétaires de Migros continuent à profiter de leur commerce."

Bildschirmfoto 2018-03-28 um 16.03.56

Les fabricants de biens de consommation dominent le top 10

Avec Ricola, Lindt & Sprüngli et Zweifel, trois fabricants de biens de consommation suivent en deuxième et quatrième position. Ces trois entreprises sont très bien notées en termes d'appréciation rationnelle et émotionnelle. En cinquième position, on trouve Coop, le deuxième grand détaillant de Suisse. Les autres positions parmi les 10 premières entreprises sont occupées par Rivella, le Swatch Group, Geberit, Landi et Raiffeisenbank. Landi fait son entrée dans le top 10 pour la première fois.

Des différences démographiques mineures dans le classement

En gros, on peut dire que les différences démographiques dans le classement sont faibles, tant en ce qui concerne les régions linguistiques que les sexes et les groupes d'âge. Chez les femmes, la Mobiliar est classée devant la Raiffeisenbank, Landi et le Swatch Group, tandis que chez les hommes, le Swatch Group devance Geberit, SBB et Rolex.

La Rega s'impose clairement dans le classement des organisations non gouvernementales.

Cette année, quinze organisations suisses à but non lucratif ont été incluses dans l'enquête pour la première fois. Ce sont les organisations les plus connues de la population suisse. La Garde aérienne suisse de sauvetage Rega est le leader incontesté, suivie de la Croix-Rouge suisse et de la Fondation suisse pour paraplégiques. En 4ème et 5ème position, on trouve Swiss Mountain Aid et Spitex. Karin Hörhager, responsable de la communication et des mécènes (membre de la direction générale) de la Rega, se réjouit de cette récompense en tant que lauréate du premier classement NPO : " Le soutien et l'appréciation de la population suisse rendent tous les collaborateurs de la Rega très heureux et nous encouragent à poursuivre de manière conséquente la voie que nous avons choisie, à savoir nous concentrer sur le bien-être des patients. "

Bildschirmfoto 2018-03-28 um 16.03.06

Détails Classement des entreprises : les 10 relations les plus fortes avec la marque

Migros est également en tête en termes de relations avec les marques. Pour la majorité des Suisses, Migros est un ami proche ou un membre de la famille. Coop suit en deuxième position, avec également une proportion très élevée de relations fortes avec la marque. La troisième place est occupée par La Poste Suisse, également une constante dans la vie quotidienne de la population suisse, qui parvient à nouer des relations étroites. Les fabricants de biens de consommation Zweifel, Ricola, Lindt & Sprüngli et Rivella sont classés du quatrième au septième rang, suivis par les CFF, Denner et Landi.

Détails Classement des entreprises : les 10 expériences de marque les plus fortes

Huit des dix entreprises ayant la meilleure réputation figurent également parmi celles qui offrent les meilleures expériences de marque. En outre, Swiss International Airlines et Manor ont également généré des expériences de marque positives.

Cérémonie de remise des prix et conférences

Dans le cadre de la conférence d'information GfK Business Reflector 2018, qui s'est tenue le 28 mars à l'hôtel Park Hyatt de Zurich, Migros a été désignée "Winner 2018", Landi "Newcomer Top 10" et Rega "Winner NPO". Anja Reimer a présenté les résultats de l'étude aux professionnels des médias et aux responsables de la communication présents. Les intervenants Karin Lange (Die Mobiliar), Tanja Mächler-Diethelm (WWF Suisse) et Mark Eisenegger (Université de Zurich) ont ensuite présenté des informations générales sur la responsabilité sociale des entreprises, les entreprises et la durabilité, et la communication sur l'indignation à l'heure des médias sociaux et de la crise des médias.

A propos de l'étude

Le GfK Business Reflector mesure la réputation des 50 principales entreprises suisses et des 15 principales organisations à but non lucratif sur la base d'une enquête représentative de la population, les compare et représente ainsi chaque année l'un des plus importants sismographes intersectoriels du paysage suisse des entreprises et des organisations à but non lucratif. En collaboration avec l'Institut de recherche sur le public et la société (fög) de l'Université de Zurich, un outil de mesure reposant sur des bases scientifiques a été mis au point. Il fournit aux marques, aux entreprises et aux organisations à but non lucratif suisses un indice de réputation représentatif. Les résultats sont basés sur plus de 3 500 entretiens menés dans toute la Suisse de mi-janvier à mi-février. L'objectif de l'étude est de fournir un suivi objectif et précis de la réputation.

(Visité 117 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet