Classement de réputation : Helvetia et Swica en tête

Swissreputation.group a analysé, en collaboration avec l'institut IMWF, la réputation des assurances et des caisses maladie dans les médias suisses. En tête des classements, on trouve Helvetia pour les assurances et Swica pour les caisses maladie.

Les assurances et les caisses maladie sont régulièrement présentes dans les médias et sur les réseaux sociaux. Les thèmes ainsi que la manière dont ils sont rapportés et commentés influencent la manière dont ces entreprises sont perçues. Dans le cadre d'une vaste étude, 13 assurances et 13 caisses maladie ont été analysées quant à leur réputation dans les sources médiatiques suisses. Les résultats montrent comment les entreprises se comportent dans les domaines suivants : produit et service, innovation, rentabilité, durabilité, management et employeur.

Helvetia, Baloise et Swiss Re occupent les premières places dans le domaine des assurances

Celui qui parvient à être présent dans les thèmes importants pour sa réputation et qui le fait en même temps dans un contexte positif renforce sa bonne réputation. Parmi les assureurs, c'est clairement Helvetia qui y parvient le mieux, comme le montre l'étude. L'entreprise est convaincante dans tous les domaines, avec de petites réserves concernant l'employeur.

En revanche, la Baloise, qui occupe la deuxième place, est nettement moins présente dans les médias suisses, mais elle parvient à compenser ce manque par de très bonnes valeurs de tonalité. Swiss Re atteint la troisième place grâce à une visibilité exceptionnelle. Les autres places sont occupées par La Mobilière, Zurich, Axa, Swiss Life, la Vaudoise, Pax et la Suva. Allianz, Generali et Emmental Versicherung n'ont pas réussi à se hisser dans le top 10.

L'étude donne une bonne note au secteur de l'assurance en termes de réputation médiatique. Presque tous les assureurs du top 10 montrent une présence suffisante dans les six dimensions de la réputation, les valeurs inférieures à la moyenne n'apparaissent que sporadiquement. Avec plus de 44'000 articles analysés, la branche dispose d'une très bonne visibilité dans les médias, même si les chiffres varient fortement d'une entreprise à l'autre.

Swica, Sanitas et Visana occupent le podium des caisses maladie

Lorsqu'il s'agit de la visibilité dans les médias, les caisses maladie ne peuvent pas rivaliser avec les assurances. Avec un peu plus de 12 000 articles analysés, les assureurs maladie sont bien moins présents.

Swica obtient la meilleure réputation parmi les caisses maladie. Elle allie visibilité médiatique et bonne tonalité et obtient ainsi, selon l'étude, de très bonnes valeurs dans pratiquement les six dimensions de la réputation. Sanitas, qui occupe la deuxième place, se situe juste derrière avec un profil également presque impeccable. Visana, en troisième position, marque des points avec de très bonnes valeurs en matière d'économie, de durabilité et de gestion.

CPT, Aquilana, Groupe Mutuel et Helsana, qui occupent les rangs quatre à sept, sont proches les uns des autres, avec une réputation globale d'un niveau similaire. Atupri, ÖKK et CSS complètent le top 10. Assura, Concordia et Sympany sont restés en dehors des dix premiers rangs.

Les thèmes de la durabilité restent jusqu'à présent sur le carreau

Dans le cadre de l'étude, les domaines thématiques dans lesquels les entreprises évaluées sont présentes dans les médias ont été examinés de plus près. Sous l'impulsion des entreprises du SMI Swiss Life, Swiss Re et Zurich, 41% de tous les articles des assureurs sont consacrés au thème de la "rentabilité". Les thèmes "produit & service" représentent 28 pour cent et les thèmes concernant le management près de 20 pour cent. Les thèmes de la durabilité, de l'innovation et de l'employeur ne représentent ensemble qu'à peine 12% de toutes les déclarations.

Pour les caisses maladie, les thèmes relatifs au produit et au service (42,5%) arrivent en tête, devant la rentabilité (22%) et le management (21%). Ici aussi, il ne reste que 14 % pour les trois autres dimensions de la réputation.

L'étude en déduit que les deux branches sont plutôt faiblement représentées, surtout en ce qui concerne la communication sur la durabilité (part de 7,8% pour les assurances, 8,4% pour les caisses maladie).


Pour les Étude de Swissreputation.group et de l'IMWF toutes les déclarations pertinentes pour la réputation des entreprises sélectionnées dans les actualités suisses accessibles au public, les articles, les posts, les commentaires des médias d'information journalistiques, les sites de discussion, les médias sociaux tels que Twitter/X, Facebook, Instagram, les blogs et les forums ont été évaluées entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2023. Plus de 56 000 contributions médiatiques ont été évaluées.

Pour ce faire, une analyse de texte basée sur l'IA a été utilisée. L'algorithme spécialement entraîné évalue - après un filtrage préalable de toutes les contributions médiatiques des entreprises sélectionnées - les déclarations sur le plan sémantique et les classe en fonction de leur réputation thématique.dimensions. Pour calculer les valeurs de réputation, la visibilité (nombre de déclarations) et la tonalité sont prises en compte pour chaque dimension. Enfin, ces résultats sont pondérés statistiquement et le classement global est calculé.

Plus d'articles sur le sujet