Le tourisme suisse va devenir plus durable après la crise

Suisse Tourisme a développé un nouveau label de durabilité appelé "Swisstainable". Il a pour but de donner aux invités un aperçu des entreprises qui fonctionnent de manière durable. Les entreprises déjà certifiées peuvent y participer, mais aussi celles qui souhaitent rendre leur activité plus durable à l'avenir.

La Suisse obtient toujours de bons résultats dans les classements importants liés à la durabilité. "Néanmoins, beaucoup de gens ne le savent pas", écrit Suisse Tourisme dans un communiqué vendredi. C'est pourquoi l'association a développé un concept de marketing avec un sigle pour le tourisme durable en Suisse, en collaboration avec différents partenaires de coopération, dont la Fédération suisse du tourisme (FST), Gastrosuisse, Hotelleriesuisse, Cable Cars Switzerland ou l'Association des managers du tourisme suisse.

L'objectif de la campagne est de fournir davantage de conseils aux consommateurs, indique-t-elle. Toutefois, il ne s'agit pas d'une certification. Les entreprises participantes se verront attribuer trois labels différents en fonction de leur engagement en matière de durabilité. Le premier niveau, "Swisstainable Committed", est destiné aux entreprises qui n'ont pas de certification de durabilité mais qui souhaitent développer leurs activités dans le sens de la durabilité. Les deuxième et troisième signets, "Swisstainable Engaged" et "Swisstainable Leading", sont décernés aux entreprises déjà certifiées dans le domaine de la durabilité.

Les critères vont de l'accessibilité et des questions environnementales (énergie, eau, déchets, CO2) à l'égalité des droits et des salaires dans l'entreprise. Une liste complète des critères peut être téléchargée sur le site web de Suisse Tourisme.

 

Plan triennal

Le concept a été développé en collaboration avec l'Institut du tourisme et de la mobilité (ITM) de l'Université des sciences appliquées et des arts de Lucerne. En outre, l'organisation indépendante à but non lucratif Global Sustainable Tourism Council (GSTC) a fourni un soutien en matière de contenu.

Il sera déployé dans le cadre de la campagne d'été 2021 de Suisse Tourisme. Pour l'instant, les organisateurs veulent faire connaître le terme Swisstainable, une combinaison des mots suisse et durable, au grand public de ce pays. L'année prochaine, ils veulent montrer de bons exemples de changement durable dans le secteur du voyage et publier un guide de voyage Swisstainable en 2023.

Des associations telles que la STV et les Auberges de Jeunesse Suisses et Hotelleriesuisse s'engagent en faveur de ce concept, selon leurs propres communiqués de presse publiés vendredi. Selon Hotelleriesuisse, un positionnement en termes de durabilité - et l'on entend par là non seulement une réduction des déchets alimentaires, mais aussi une orientation correspondante de l'ensemble de la chaîne de valeur ajoutée et d'expérience client - contribuera à fidéliser les hôtes suisses après la crise et à attirer d'autres groupes d'hôtes.

Toutefois, l'association souligne que la santé économique est la condition de base pour pouvoir investir dans le développement durable de l'industrie. Et à cet égard, la pandémie de corona a laissé des traces, les ventes dans les villes ayant chuté de 70 % l'année dernière et de 20 % en moyenne dans les régions alpines. (SDA)

(Visité 200 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet