Tamedia : 15,6 millions de francs de chiffre d'affaires en moins dans la publicité imprimée

Avec 477,5 millions de CHF de chiffre d'affaires au premier semestre 2018, le groupe de médias suisse a pratiquement atteint le niveau de l'année précédente (477,8 millions de CHF). En revanche, le résultat avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) a nettement baissé, de 32,9 pour cent, à 85,4 millions de CHF (année précédente : 127,3 millions de CHF). Recul du marché de la publicité imprimée et correction de valeur à cause de Publicitas Les principaux moteurs de cette [...]

Avec 477,5 millions de CHF de chiffre d'affaires au premier semestre 2018, le groupe de médias suisse a pratiquement atteint le niveau de l'année précédente (477,8 millions de CHF). En revanche, le résultat avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) a nettement baissé, de 32,9 pour cent, pour atteindre 85,4 millions de CHF (année précédente : 127,3 millions de CHF).

Recul du marché de la publicité imprimée et correction de valeur pour Publicitas

Les principaux moteurs de cette évolution sont le fort recul du marché de la publicité imprimée, la correction de valeur des créances de 5,0 millions de CHF effectuée suite à la faillite de l'intermédiaire publicitaire Publicitas ainsi que l'augmentation comptable de 27,8 millions de CHF des charges de prévoyance selon IAS 19. Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a baissé de 44,6% à 52,7 millions de CHF (année précédente : 95,2 millions de CHF). Avec 45,4 millions de CHF, le résultat normalisé après impôts est également inférieur au niveau de l'année précédente (54,5 millions de CHF). Les fonds propres ont diminué de 1,1 million de CHF pour atteindre 1 968,5 millions de CHF. Le taux d'autofinancement se situe à un solide 78,3 %.

La croissance numérique est porteuse d'espoir

Christoph Tonini, président de la direction d'entreprise de Tamedia : "Par rapport à l'année précédente, notre groupe de médias a encaissé bien 15 millions de francs de moins sur le marché de la publicité imprimée. De plus, nous avons dû procéder à une correction de valeur en raison de la faillite de Publicitas. Ces deux effets pèsent sur le résultat. Nous avons toutefois réalisé de bons progrès dans le développement de notre offre numérique d'actualités et dans le domaine des places de marché et des participations. Au total, les offres du secteur d'activité Places de marché et participations et les médias journalistiques numériques de Tamedia ont contribué à hauteur de 187,7 millions de CHF (année précédente : 175,6 millions de CHF) ou 39,3 pour cent au chiffre d'affaires total (pro forma). La part de toutes les offres numériques dans l'EBITDA a atteint 59,9 millions de CHF (année précédente : 63,3 millions de CHF) ou 70,1 pour cent, la part de l'EBIT 43,4 millions de CHF (année précédente : 46,8 millions de CHF) ou 82,3 pour cent. Les montants inférieurs à ceux de l'année précédente sont une conséquence de la répartition des charges de prévoyance selon IAS 19, qui étaient en 2017 inférieures de 27,8 millions de CHF à celles de la période sous revue actuelle.

(17 visites, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet