Telles sont les cinq principales conclusions du "Dialogue Marketing Report 2017".

Après 2015, l'étude de marketing de dialogue du SDV donne à nouveau un aperçu direct de la branche. Il donne un aperçu de la façon dont le marché a évolué par rapport à 2015 et des défis auxquels le secteur est confronté.

dialogmarketing-ist

Au milieu du processus de numérisation, des modifications prévues de la protection des données plus strictes et de la force continue du franc suisse, elles n'ont pas diminué en deux ans. Dans ce cas également, plus de 200 clients et prestataires de services ont été interrogés directement sur leurs activités de marketing de dialogue. Le marketing de dialogue est compris comme une forme de communication interactive, personnelle et mesurable. À l'heure actuelle, il est donc évident que le marketing de dialogue est actif sur tous les canaux.

De l'étude complète sur le marketing de dialogue 2017 menée par la ZHAW, il ressort les éléments suivants cinq principaux résultats dehors :

1. La transformation numérique est arrivée dans les dépenses de marketing de dialogue.

Pour la première fois, les dépenses en marketing de dialogue sur Internet ont dépassé les dépenses en mailings physiques. Selon l'étude, ce processus va se poursuivre.

Anteile-DM

Au cours des deux dernières années, les dépenses liées à l'Internet ont augmenté en moyenne de 18 % par an, poussant les envois physiques à la deuxième place pour la première fois, avec 28,1 % du budget total (25,9 % du budget total). Les dépenses consacrées aux contacts personnels, tels que les visites de clients, les salons professionnels, les appels téléphoniques et les promotions personnelles, ont fortement augmenté par rapport à 2015 pour atteindre 22 % du budget total.

Comme prévu, l'importance du marketing de dialogue par le biais de mailings physiques, de médias imprimés, de médias électroniques et de médias hors domicile est en baisse. Selon les auteurs de l'étude, il est important de noter que seule la partie destinée à initier un dialogue, par exemple par des éléments de réponse, peut être attribuée au marketing de dialogue.

D'autre part, le marketing de dialogue via les appareils mobiles est également en hausse. Compte tenu du rôle dominant que joue désormais le marketing mobile dans les recettes publicitaires internationales de Facebook, on peut également s'attendre à une croissance significative en Suisse.

Si l'on extrapole les parts au volume total du marché, on obtient la vue d'ensemble suivante :

Bildschirmfoto 2017-11-08 um 13.06.46

2 Le "tourisme d'achat" pour le marketing de dialogue est encore relativement peu répandu parmi les entreprises suisses, et aucune tendance ne se dessine dans ce sens.

Unbenannt-4

Comme dans l'étude de 2015, la grande majorité (68 %) ne s'approvisionne pas en services de marketing de dialogue à l'étranger, même si cela serait particulièrement intéressant en ce moment en raison de la force persistante du franc suisse (graphique ci-dessus à droite). Toutefois, certains prestataires de services suisses proposent également des modèles d'approvisionnement mixte afin de pouvoir offrir des conditions plus attrayantes. Seuls 6 % des entreprises qui font déjà appel à des services de marketing de dialogue à l'étranger ont l'intention d'étendre cette pratique. À cet égard, la prévision de 2015 selon laquelle la concurrence étrangère augmenterait ne s'est pas encore confirmée.

Le graphique dans le coin supérieur gauche montre que la majorité des entreprises essaient manifestement encore de gérer elles-mêmes la majeure partie du marketing de dialogue (69 % de la charge de travail du marketing de dialogue est effectuée en interne). Toutefois, les autres résultats de l'étude sur les évolutions attendues en matière de protection des données et les tendances du marketing de dialogue remettent en question le fait que cela puisse rester le cas.

3. les prestataires de services de marketing de dialogue sont évalués de manière significativement plus positive par les clients.

L'intention de recommander mesurée par le NPS a augmenté de manière significative par rapport à 2015. Cette fois, les agences devancent de peu les imprimeurs dans l'estimation de la valeur client.

Bildschirmfoto 2017-11-08 um 13.17.00

Les résultats montrent ainsi que les prestataires de services de marketing de dialogue ont réalisé des gains significatifs dans l'estime de leurs clients par rapport à 2015. Les trois principaux secteurs de prestataires de services, à savoir les agences, les imprimeurs et les centres de courrier, ont des scores NPS supérieurs à 30. Seuls les fournisseurs de produits promotionnels et les prestataires de services d'adresses ont des scores légèrement négatifs (au lieu de fortement négatifs en 2015). Les agences, en particulier, ont fait un bond en avant, reléguant les imprimeurs au second plan. A cet égard, du moins du point de vue de la satisfaction, il y a beaucoup moins de pression qu'en 2015 pour recourir à des prestataires de l'étranger.

Si nous incluons également les entreprises qui n'ont pas de contact direct avec un prestataire de services, ce qui est le plus souvent le cas des imprimeurs et des agences, et que nous examinons les valeurs moyennes plutôt que le calcul spécifique du NPS, le tableau suivant apparaît. Le tableau ne change pas de manière significative et, surtout, l'évaluation nettement améliorée des prestataires de services par les clients est maintenue.

Bildschirmfoto-2017-11-08-um-13.30.16

Selon l'étude Dialogue Marketing 2017, les clients sont plus au fait des tendances que les prestataires de services.

Les tendances telles que le marketing d'influence, le marketing basé sur les déclencheurs ou les bots se voient systématiquement attribuer une plus grande importance. Qui aura raison ?

Bildschirmfoto 2017-11-08 um 13.47.26
Bildschirmfoto 2017-11-08 um 13.47.43

On remarque immédiatement que pour chaque affirmation individuelle, l'accord des clients est en moyenne plus élevé que celui des prestataires de services. Les clients sont définitivement plus sensibles aux tendances. Même si de nombreuses tendances supposées s'essoufflent à nouveau : Cet écart de perception devrait inciter les prestataires de services à réfléchir à leurs consultations et à leurs offres, estiment les auteurs de l'étude.

5 Pour de nombreuses entreprises, la question décisive pour l'avenir est la suivante : comment puis-je (encore) engager un dialogue avec mes clients ?

Cette question traverse les conclusions sur les problèmes de confidentialité, les tendances du marketing de dialogue et les avantages des envois physiques.

Bildschirmfoto 2017-11-08 um 13.39.17

Les clients et les prestataires de services partagent souvent la crainte que le renforcement de la protection des données rende plus difficile l'adressage des groupes cibles dans la publicité (graphique ci-dessus). Près de la moitié (461 clients deTP1T / 451 prestataires de services deTP1T) l'ont déclaré. On peut craindre, par exemple, que certains services ne puissent plus du tout être fournis ou que la publicité directe devienne plus chère en raison des exigences.

Dans l'ensemble, le marketing de dialogue s'avère être un domaine de travail vivant et important, tant pour les clients que pour les prestataires de services en marketing. Cette évolution rapide est source de nombreux défis, mais aussi de nouvelles opportunités pour les prestataires de services capables de s'adapter au changement et d'aider les clients à répondre à leurs questions urgentes, car la majeure partie du marketing de dialogue est encore réalisée par les entreprises elles-mêmes. Le défi consistant à maintenir le dialogue avec les clients et à susciter des émotions positives dans un monde numérisé ne cesse d'accroître l'importance de l'expertise en marketing de dialogue. (hae)

L'étude de SDV sera publiée jeudi et peut être téléchargée sur le site de SDV ainsi que sur le site de ZHAW.

(Visité 77 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet