L'association de protection des consommateurs dénonce les fournisseurs de vols en hélicoptère pour écoblanchiment

La Fondation pour la protection des consommateurs a déposé une plainte pénale contre le prestataire de vols en hélicoptère Elite Flights. Ce prestataire enfreindrait la loi fédérale contre la concurrence déloyale en faisant la promotion de vols en hélicoptère "respectueux de l'environnement".

(Image symbolique : Unsplash.com)

Depuis l'été 2023, la protection des consommateurs agit de manière conséquente contre ce que l'on appelle le greenwashing, a fait savoir la fondation jeudi. Suite à des plaintes contre huit messages publicitaires environnementaux enjolivés, acceptées à l'époque par la Commission pour la loyauté, six entreprises auraient adapté ou supprimé leur publicité.

L'opérateur de télécommunications Swisscom, quant à lui, joue la montre selon la protection des consommateurs. Quant à Elite Flights, elle s'est montrée "peu compréhensive", selon les informations fournies. Certes, l'entreprise ne fait plus la publicité de ses vols en hélicoptère comme étant "climatiquement neutres", mais désormais comme étant "respectueux de l'environnement".

Publicité mensongère

Elle ignore ainsi la recommandation de la Commission pour la loyauté, critique la protection des consommateurs, qui a déposé une plainte pénale. La fondation estime que le terme "écologique" est également trompeur dans la publicité pour les vols en hélicoptère.

Elite Flights propose entre autres des vols panoramiques avec des atterrissages dans des domaines viticoles, des vols panoramiques avec des atterrissages sur des glaciers, "des excursions même à l'étranger" et des vols d'affaires. Les vols sont certifiés neutres en CO2, peut-on lire sur le site Internet de l'entreprise. Contactée par l'agence de presse Keystone-SDA pour une prise de position, Elite Flights n'avait pas encore réagi jeudi midi.

Nouvelle plateforme de signalement

Comme la protection des consommateurs l'a également fait savoir, elle met en place une plate-forme de signalement du greenwashing. La fondation a été incitée à le faire par de nombreuses plaintes du public concernant des messages publicitaires souvent trompeurs. La protection des consommateurs examine les signalements et en assure le suivi.

Le problème est cependant de nature fondamentale, écrit la fondation. En Suisse, il n'existe pas de réglementation pour la publicité liée à l'environnement. Seules des prescriptions légales pour les messages publicitaires en rapport avec la neutralité climatique, le respect de l'environnement et la durabilité permettent de garantir que les consommateurs ne soient pas trompés, a constaté la protection des consommateurs. L'UE va plus loin : si les affirmations environnementales ne sont pas prouvées, elles sont interdites. (SDA/swi)

Plus d'articles sur le sujet