2023 a été une année record pour la Commission Suisse pour la Loyauté

La CSL n'a jamais mené autant de procédures de recours qu'en 2023. La décision de la CSL en rapport avec la communication d'une grande fédération sportive a attiré l'attention du monde entier. Mais la nouvelle directive sur le "marketing vert", élaborée par la CSL, a également été accueillie avec intérêt.

Lors de la séance annuelle de la Fondation pour la loyauté dans la communication commerciale, le conseil de fondation a approuvé le rapport d'activité 2023 de la Commission Suisse pour la Loyauté CSL. En 2023, 124 procédures de plainte ont été menées au total - 40% de plus que l'année précédente.

Au cours des trois dernières années, le nombre de procédures de recours s'est maintenu à un niveau élevé. La moyenne à long terme du nombre de procédures de recours se situe autour de 90 par an. Un peu plus de la moitié, soit environ 54 pour cent des recours, ont été acceptés par la CSL. Cela correspond à une légère augmentation par rapport aux années précédentes.

Le plus grand nombre de plaintes dans le domaine des aliments/boissons

La plupart des plaintes portaient sur des thèmes classiques de consommation. Avec 14 %, le secteur alimentation/boissons a enregistré le plus grand nombre de plaintes, suivi par les secteurs maison/jardin (10,5%) et loisirs/tourisme/hôtel/restaurant (9,9%). Une augmentation des plaintes par rapport à l'année précédente a été constatée dans les secteurs pharmacie/santé et alcool/tabac.

En ce qui concerne les médias, le domaine Internet/courrier électronique reste de loin le leader (37,6%), suivi par le marketing direct (23,8%) et la publicité extérieure (9,5%). Le domaine des médias sociaux, qui n'est mesuré séparément que depuis 2021, enregistre une augmentation constante du nombre de plaintes et représente cette année une part d'environ 8,5% de toutes les plaintes.

Intérêt international pour la plainte concernant la neutralité climatique d'un tournoi sportif

Le fait que la Commission pour la loyauté ait accepté une plainte contre la communication d'une fédération sportive sur la neutralité climatique d'un tournoi sportif a fait sensation au niveau international. Les médias du monde entier ont rendu compte de cette décision. Entre-temps, elle est devenue définitive.

Le public a également accueilli avec intérêt la nouvelle directive relative à l'utilisation de l'énergie nucléaire. "Communication commerciale avec une référence à l'environnement / avec des arguments environnementaux".que la CSL a élaborée. Elle précise les exigences qui doivent être remplies lorsqu'une entreprise fait de la publicité avec des arguments environnementaux, autrement dit lorsqu'elle pratique le marketing vert.

Le rapport d'activité présente à nouveau quelques décisions exemplaires. Il convient de noter que la procédure de plainte devant la Commission pour la loyauté est une procédure simple et sommaire, dans laquelle il n'y a pas d'examen approfondi des preuves comme devant les tribunaux étatiques.

Plus d'articles sur le sujet