Le romanche aussi est désormais traduit par ordinateur

Ce qui était possible depuis longtemps pour l'allemand, le français, l'italien et l'anglais, l'intelligence artificielle le fait désormais aussi pour la quatrième langue nationale - grâce à une collaboration entre la Radiotelevisiun Svizra Rumantscha (RTR) et Textshuttle, une filiale de l'université de Zurich.

La traduction automatisée peut être utilisée pour des mots isolés, des textes entiers ou des documents Word dans l'interface web. Son fonctionnement est similaire à celui des services de traduction librement disponibles sur le web, comme l'indique un communiqué de RTR de mardi.

Le système traduit de la langue unique Rumantsch Grischun dans les trois autres langues nationales et en anglais. Il est possible qu'à l'avenir, certains idiomes rhéto-romanches soient également traduits.

L'entreprise de médias veut utiliser la traduction automatique pour faciliter le travail rédactionnel. "Cette technologie nous permet de sous-titrer davantage nos émissions et de les mettre à disposition d'un public plus large sur différentes plateformes", déclare Nicolas Pernet, directeur de RTR, cité dans le communiqué.

Service public en ligne envisagé

Il est envisageable que le traducteur de romanche soit proposé à l'avenir sous forme de service en ligne, afin de permettre à l'ensemble de la population d'accéder à la langue romanche, écrit RTR.

Des discussions sur le financement à long terme d'une telle plateforme sont déjà en cours, a expliqué la responsable de la communication Tamara Deflorin à l'agence de presse Keystone-SDA. De ce financement dépendrait également la possibilité de mettre ce service à disposition gratuitement.

Selon Deflorin, les idiomes, qui sont d'une importance capitale pour la population, constituent un point crucial. Pour permettre leur traduction automatique, il faut beaucoup de matériel textuel à partir duquel le système apprend les particularités des idiomes. Mais ce matériel doit encore être rassemblé et préparé. (ats.)

(Visité 184 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet