Réputation dans les relations publiques : grand écart entre les affirmations et la réalité

Pour presque toutes les entreprises et agences en Suisse, une bonne réputation est importante, voire très importante. Mais même une organisation sur deux ne mesure pas régulièrement l'évolution de sa propre réputation. C'est le résultat d'une enquête en ligne réalisée par News Aktuell et Faktenkontor.

Selon l'enquête, il existe un écart important entre les affirmations et la réalité en matière de réputation : D'une part, 99 % des personnes interrogées considèrent que la bonne réputation de l'entreprise est très importante (70 %) ou importante (29 %). La réputation est donc d'une importance capitale pour les entreprises suisses.

L'aspiration n'est pas égale à la réalité

D'autre part, seules quelques entreprises ont réellement mis en place des mesures concrètes pour construire ou maintenir une bonne réputation : Seulement un peu plus de la moitié d'entre eux ont une stratégie concrète pour construire et étendre leur réputation (60 %). Dans une entreprise sur trois, aucune stratégie n'est mise en place pour la réputation de l'entreprise (36 %). Trois pour cent des professionnels de la communication interrogés ne savent pas du tout si l'entreprise a une stratégie à cet égard.

Un peu moins de la moitié vérifie la réputation

44 % des entreprises ne vérifient même pas l'évolution de leur réputation. Seule une entreprise sur deux mesure régulièrement l'état de sa propre image (49 %) et 7 % des personnes interrogées ne le savent pas. Néanmoins, parmi ceux qui utilisent des mesures de contrôle, 93 % informent régulièrement la direction générale de l'évolution de la communication sur la réputation.


Au Enquête en ligne par News Aktuell et Faktenkontor en février 2021, 121 professionnels de la communication issus d'entreprises et d'agences de relations publiques de Suisse y ont participé.

(Visité 137 fois, 2 visites aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet