Henkel Beauty Care et Pro Juventute donnent l'exemple contre la cyberintimidation

La Suisse est l'un des pays d'Europe les plus touchés par la cyberintimidation. Avec l'initiative "Respect Everybody's Beauty", Henkel Beauty Care s'engage pour plus de respect et moins de haine sur Internet et reverse désormais de manière permanente 2 % de ses bénéfices sur la vente de tous les produits de toutes les marques à Pro Juventute.

Selon le dictionnaire, la cyberintimidation est le harcèlement ou la diffamation de personnes sur l'internet. Ces attaques via des médias numériques tels que WhatsApp, Snapchat ou Instagram sont particulièrement répandues en Suisse en comparaison internationale, comme le montre une enquête de l'Office fédéral de la statistique. Les jeunes sont également fortement touchés. Selon l'étude JAMES 2020, 98 % des adolescents en Suisse ont au moins un profil sur les médias sociaux. Un quart des jeunes interrogés ont déclaré que quelqu'un avait déjà essayé de les intimider sur l'internet.

Pour plus de respect sur le net

Henkel Beauty Care Switzerland veut donner l'exemple en la matière. L'entreprise fabrique des produits de marque tels que Syoss, Taft ou Nature Box dans les domaines de la coloration, du coiffage et des soins capillaires, ainsi que des soins du corps et de la peau. "Avec nos produits de beauté, les gens peuvent exprimer leur beauté individuelle. Mais sur les médias sociaux, les gens sont trop souvent victimes d'intimidation à cause de leur particularité ou de leur différence. Nous pensons que chacun mérite de se sentir beau et en sécurité. Avec notre initiative "Respect Everybody's Beauty", nous faisons campagne pour plus de respect et moins de haine en ligne," explique Christian Volk, directeur général et chef du marketing de Henkel Beauty Care Suisse. "Pro Juventute est le partenaire idéal pour cela, car cette organisation à but non lucratif est le point de contact en Suisse pour les enfants, les jeunes et les parents lorsqu'il s'agit du thème de la cyberintimidation."

Un soutien important pour la protection contre la cyberintimidation

Sensibiliser au problème, conseiller les parents, soutenir les personnes concernées - l'engagement contre la cyberintimidation est complexe et coûteux. "La contribution de Henkel Beauty Care Switzerland est importante et nous aide dans notre engagement à rendre les médias numériques plus sûrs pour les enfants et les jeunes", explique Katja Schönenberger, directrice de Pro Juventute. L'organisation à but non lucratif a inscrit la question de la cyberintimidation à l'ordre du jour politique et social il y a dix ans. "La promotion de l'éducation aux médias est la pierre angulaire de notre travail. La cyberintimidation joue un rôle important à cet égard. Le sujet est très complexe et la sensibilisation se fait à différents niveaux. D'une part, nous voulons influencer positivement le comportement des enfants et des jeunes dans les médias sociaux et offrir un soutien concret aux personnes concernées. D'autre part, il est important de sensibiliser les parents et les enseignants à cette question et de leur fournir des conseils", explique M. Schönenberger.

Engagement à long terme

À partir de maintenant, Henkel Beauty Care Switzerland fera don de 2 % du bénéfice par produit vendu à Pro Juventute. L'engagement commun contre la cyberintimidation est ouvert. L'engagement sera également accompagné d'une communication sur différents canaux : Sur le site web Respecter-tout-le-monde-beauté.ch l'initiative sera expliquée en détail et largement diffusée dans le cadre des mesures publicitaires des différentes marques à la télévision, dans les publications imprimées et sur les canaux numériques avec un logo spécialement conçu à cet effet.

(Visité 134 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet