"Unplugged" : Nouveau podcast pour l'industrie suisse de LiveCom

Le 16 mars 2020, le secteur de l'événementiel a été débranché. Comment se portent les organisateurs d'événements après une année de gestion de crise ? Y a-t-il une quelconque perspective ? Le nouveau podcast "Unplugged" traite de ces sujets. Invités dans le premier épisode : Daniel Koch et Darko Soolfrank.

Les initiateurs de "Unplugged" : Nicolai Squarra, Christoph Kamber, Ferris Bühler et Fabian Villiger (de gauche à droite).

Enfin, les événements en direct devraient être à nouveau possibles. La pression de la population, des entreprises et des politiques est palpable. Mais il manque encore des conditions cadres réalistes pour les événements. Trop de questions restent sans réponse - trop peu de choses sont dites sur les préoccupations et les souhaits des organisateurs d'événements. Cela devrait maintenant prendre fin.

Avec "Unplugged" les deux agences RedSpark, Ferris Bühler Communications et le nouveau site événementiel Jed Events lancent un podcast pour le secteur suisse du LiveCom. Le podcast veut s'assurer que la prise n'est pas tirée pour toujours, et prendre le pouls d'une grande variété d'acteurs du secteur.

Quelles leçons ont été tirées depuis le début de la pandémie, et comment sont-elles traitées entre-temps ? Dans le premier épisode de ce nouveau format audio, Christoph Kamber, président de l'Association Expo Swiss LiveCom et copropriétaire de RedSpark, reçoit deux poids lourds dans leur domaine : Daniel Koch, ancien chef du service des maladies transmissibles de l'OFSP, et Darko Soolfrank, vétéran de l'industrie culturelle suisse.

"La magie du théâtre ne se produit pas avec un public de 50 personnes".

Le marathon de la crise s'entend dans sa voix : "Bien sûr, cela a été un choc pour nous. Comment payer les salaires et les loyers ? Les paiements compensatoires arrivent-ils ou non ? Nous devions vraiment nous soucier de notre survie. Et soudain, vous étiez enfermé dans une prison et vous deviez l'accepter". Darko Soolfrank décrit dans le podcast son état émotionnel au début de la pandémie. Entre-temps, il n'ose plus avoir d'attentes, mais il est plus optimiste maintenant que les événements vont se reproduire. Néanmoins, de nombreuses questions restent également sans réponse pour lui : "Avec 50 spectateurs dans un théâtre de 1 000 places, aucune atmosphère ne peut se développer. La magie du théâtre ne se produit pas comme ça - c'est plutôt une atmosphère morte".

Les projets de Daniel Koch en tant qu'organisateur de festival

Daniel Koch appelle également à plus d'optimisme et de certitude dans la planification dans le premier épisode de "Unplugged". Il appelle à penser non pas en fonction des pires scénarios, mais en fonction de scénarios de planification réalistes. Lorsqu'on lui demande comment Daniel Koch procéderait aujourd'hui en tant qu'organisateur de festival, il répond : "Prévoyez le mois d'août, mais attendez-vous à des risques." Non seulement la pandémie aurait un impact, mais la politique aussi. Comme la crainte des gens de participer à un événement en dépendrait. Tout d'abord, il aimerait visiter à nouveau le Cirque Knie et espère vivement que cela sera possible en été avec 1 000 visiteurs.

"Les circonstances actuelles et le manque de moyens de communication nous ont amenés à chercher de nouvelles façons d'aborder les sujets brûlants de notre secteur, dans le cadre des possibilités actuelles qui existent", explique Nicolai Squarra, associé de JED Events et cofondateur du projet. Le podcast s'adresse aux "professionnels" du secteur LiveCom - organisateurs d'événements, professionnels de l'événementiel, stratèges en marketing, organisateurs d'événements à but non lucratif et tous les autres. Mais aussi à tous ceux qui ont l'oreille ouverte pour la culture et qui souhaitent participer à nouveau à des événements prochainement.

(Visité 202 fois, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet