Le prochain webinaire de la Habegger Academy sera hybride

M. Habegger souhaite diffuser le webinaire sur le thème des "événements hybrides" à la fin du mois de mars non seulement de manière numérique, mais aussi avec un public en direct. Les assouplissements du Conseil fédéral et un concept de sécurité strict devraient permettre d'y parvenir.

Samuel Röthlisberger et Sandhya Mirajkar souhaitent accueillir un public physique à la fin du mois de mars. (Image : Habegger)

Le 30 mars 2021, M. Habegger dirigera l'équipe de la Troisième webinaire à travers. Le thème du webinaire est pris au pied de la lettre. L'événement sera réalisé sous forme hybride au Trafo Baden. Le prestataire de services de Regensdorf ZH veut utiliser son propre exemple pour montrer à ses clients à quoi pourrait ressembler la planification d'événements pour 2021.

"En raison de Covid-19, de nombreux organisateurs d'événements manquent de sécurité dans la planification", explique Jürg Schwarz, PDG de Habegger. "Le formulaire d'événement hybride offre ici une bonne solution". Un événement hybride combine les avantages du monde numérique et du monde physique. Une partie du public peut assister à l'événement en direct sur place, l'autre partie le suit numériquement. Et si un événement en direct ne peut avoir lieu en raison de Covid-19, il sera alternativement mis en œuvre de manière exclusivement numérique. "Planifier l'hybride et minimiser le risque de planification", résume Jürg Schwarz.

Gagner en indépendance et en sécurité de planification

Actuellement, la Suisse est toujours en situation de verrouillage partiel. Sur la base de la détente annoncée par le Conseil fédéral à la fin du mois de mars, avec la perspective d'événements réunissant jusqu'à 300 personnes, Habegger planifie maintenant le webinaire hybride. "Nous ne sommes en aucun cas naïfs. Bien sûr, il faut s'attendre à ne pas pouvoir accueillir un public en direct. Mais avec la planification hybride, nous n'avons rien à perdre, seulement à gagner", a déclaré M. Schwarz. L'un des gains est la sécurité de la planification et l'indépendance retrouvée, puisque l'événement aura lieu même si le Conseil fédéral s'y oppose. Juste sous forme numérique. Une situation gagnant-gagnant pour Habegger en tant qu'organisateur et pour les participants.

Des mesures de sécurité strictes

Si le webinaire se déroule effectivement devant un public en direct à la fin du mois de mars, des précautions de sécurité élevées seront prises sur le site de l'événement à Trafo Baden. Des apéritifs assis, la mesure de la température et le suivi en direct des invités avec mesure de la distance ne sont que quelques-unes des mesures prévues. Si le Conseil fédéral approuve les manifestations, Jürg Schwarz s'attend à d'autres exigences : "Cela pourrait aller des tests rapides aux certificats de vaccination. La façon dont nous gérons cela, nous devons le vérifier en fonction de la situation."

La décision de savoir si les audiences physiques peuvent être reçues au Trafo Baden comme prévu est attendue vendredi. "Même si les chances d'une performance en direct sont minces. Notre événement en direct serait un signe d'espoir pour tous les gens qui veulent se retrouver en direct et faire la fête ensemble. Ce ne serait qu'un début dans un cadre très étroitement défini, mais ce serait au moins un début possible."

Plus d'articles sur le sujet