Anemoia - Pourquoi la nouvelle génération exprime sa nostalgie des années 90 et 00

Les grands moments de la mode des années 90 et 00 connaissent actuellement un retour en force auprès de la nouvelle génération, tant hors ligne que sur les médias sociaux. Mais d'où vient ce phénomène et quels enseignements peuvent en tirer les spécialistes du marketing qui souhaitent s'adresser à un groupe cible jeune ?

Le phénomène a un nom : Anemoia.

Si c'est la première fois que vous entendez parler de ce terme, ne vous inquiétez pas, car vous n'êtes probablement pas le seul. Ce terme a été inventé en 2014 par l'auteur John König et son usage s'est récemment répandu.

Dans son livre "The Dictionary of Obscure Sorrows", l'auteur tente de combler les lacunes de la langue anglaise. Il donne un nom à des sentiments que nous connaissons tous, mais pour lesquels il n'y en avait pas encore. Par exemple, le sentiment de nostalgie d'une époque que l'on n'a pas pu vivre soi-même : Anemoia.

Ce sentiment n'est pas nouveau. Dans les années 90, la musique et le style des années 70 ont été la source d'inspiration de la jeunesse, dans les années 00, les jeunes ont repris les tendances des années 80. Le phénomène traverse comme un fil rouge la culture des jeunes et a maintenant atteint la génération Z.

Informations clés

  • L'anémonie est le sentiment de nostalgie d'une époque que l'on n'a pas pu vivre soi-même.
  • Le phénomène est particulièrement fort chez la génération Z. La mode et les tendances des années 90 et 00 font actuellement un retour en force chez la jeune génération.
  • Les raisons de cette forte expression ne sont pas claires. Un lien entre la forte tendance à l'anémie et les médias sociaux et la santé mentale ne peut être exclu.

Qu'est-ce que cela signifie pour les spécialistes du marketing ?

Les résultats les plus passionnants de diverses études et groupes de discussion seront présentés par l'agence next-gen Jim & Jim le 4 novembre à l'occasion de la plus grande conférence sur le marketing des médias sociaux en Suisse, le WebStage Masters.

En général, les spécialistes du marketing doivent veiller à ce que la conception visuelle soit conforme à la tendance du moment - jusqu'à présent, rien de nouveau. Pour le moment, vous pouvez marquer des points avec l'esthétique des années 90 et 00.

La tendance kidcore, qui s'inspire des vêtements pour enfants, en est un exemple. Les personnages de la télévision sont incorporés pour créer un look odieusement mignon et coloré. La résurgence de l'affection pour les groupes emo des années 2000 comme My Chemical Romance, les séries télévisées comme Friends ou les marques de sport comme Fila et Champion est également un signe d'anémotisme. Il y a aussi la résurgence d'applications comme Dispo, qui vous permet de donner à vos photos l'aspect d'un appareil photo jetable. Les tendances de la génération Z sont imprégnées de nostalgie.

La vie de la génération Z étant fortement marquée par le fait d'être en ligne, les comparaisons avec les autres générations doivent néanmoins être faites avec prudence.

Il est difficile de dire si la jeune génération est plus sensible à l'anémie de nos jours. Si l'on examine les tendances actuelles, on constate toutefois que de nombreuses questions sont empreintes d'une très forte nostalgie.

Un facteur intéressant dans ce phénomène semble également être la santé mentale. En Angleterre, selon Voxburner, 84 % des jeunes de 16 à 24 ans ont déclaré avoir souffert de problèmes de santé mentale à un moment donné. Il est donc compréhensible que beaucoup aspirent à un rappel réconfortant d'une époque plus innocente. À ce stade, comme c'est souvent le cas, l'influence du "always-on" entre en jeu. La confrontation constante avec les informations et la publicité fatigue et renforce la nostalgie d'une époque antérieure aux médias sociaux. Une époque que la génération Z n'a pas connue et qu'elle a donc idéalisée.

À propos des WebStage Masters

Pour la quatrième édition, l'industrie suisse des médias sociaux se réunira le 4 novembre 2021 au Dolder Grand Hotel de Zurich. Les 400 visiteurs issus des domaines du marketing, de la communication, des médias et des relations publiques se verront proposer une offre sur trois scènes en parallèle. Entre autres, Facebook, Heineken, le Groupe Mutuel et l'Université de Saint-Gall partageront leurs dernières idées avec le public. Outre les "thèmes classiques des médias sociaux" tels que le commerce social, les mises à jour sur LinkedIn et la communication sur le développement durable sur Instagram, des intervenants sur des sujets tels que le marketing par messagerie et les podcasts compléteront le programme de cette année.

Des détails sur le programme et les intervenants ainsi que les billets sont disponibles à l'adresse suivante Webstage-masters.ch. Jusqu'à la fin du mois d'août, les visiteurs peuvent encore bénéficier de billets au prix "Early Bird".


Cet article a été produit dans le cadre d'un partenariat médiatique entre m&k Werbewoche.ch et Webstage Masters.

(Visited 588 times, 6 visits today)

Plus d'articles sur le sujet