Les médias sociaux ne sont pas un facteur de réussite pour les PME

SOCIAL MEDIA Les petites et moyennes entreprises sont certes de plus en plus présentes sur les réseaux sociaux, mais jusqu'à présent sans succès entrepreneurial mesurable. Selon une vaste étude de l'université du Liechtenstein et de l'université d'économie de Vienne sur l'utilisation des médias sociaux comme instrument de marketing, il est nécessaire d'optimiser les conditions de base. Le pouce vers le bas : Une étude montre que les PME n'y [...]

Social_Media_Thumb_down
Le pouce vers le bas : Une étude montre que les PME n'ont pas encore compris comment utiliser les médias sociaux avec succès.L'utilisation des réseaux sociaux fait désormais partie des mesures de marketing établies pour les grandes entreprises. Les petites et moyennes entreprises (PME) sont également de plus en plus nombreuses à s'y mettre. Bien qu'elles soient de plus en plus considérées comme un instrument de marketing idéal, les PME ne parviennent pas encore à utiliser les canaux de communication sur Internet avec succès.Plus de 400 décideurs interrogésC'est ce que montre une récente étude réalisée en collaboration avec la Université d'économie de Vienne de l'étude menée par Université du Liechtenstein sur le marketing dans les médias sociaux. Sascha Kraus (Vaduz) et Dr. Isabella Hatak (Vienne) ont interrogé plus de 400 décideurs d'entreprises de toutes tailles et de tous secteurs dans l'ensemble de l'espace germanophone.Facebook et Xing les plus populairesDeux tiers des entreprises qui ont participé à l'étude utilisent les réseaux sociaux comme Facebook, Xing, Linkedin ou Twitter pour promouvoir leur marque, leurs produits et leurs services. La grande majorité des entreprises interrogées est en outre convaincue que les réseaux sociaux leur permettent d'introduire plus rapidement de nouveaux produits et services sur le marché que les mesures de marketing traditionnelles.Doutes et déficitsLes grandes entreprises sont les utilisateurs de réseaux les plus actifs. En revanche, pour les PME, un engagement plus fort se heurte le plus souvent au facteur temps. Parallèlement, les décideurs des PME doutent de l'utilité d'une telle mesure de marketing. Leurs doutes reposent souvent sur la crainte d'éventuels dommages d'image en cas d'utilisation erronée.Facebook et Xing demandésComme le montre également l'étude, dans le classement des réseaux sociaux les plus populaires pour les actions marketing, Facebook arrive en tête avec 77%, devant Xing avec 69%. Ce sont surtout les entreprises qui s'adressent principalement aux consommateurs privés avec leurs produits qui misent principalement sur Facebook. Xing est utilisé en premier lieu par les entreprises qui vendent leurs produits à des clients professionnels. Mais Twitter, Google+ et LinkedIn sont également bien placés.
20131121_Studie-KMU-und-Social-Media_Grafik_unili-2
Alors que Facebook est particulièrement utilisé dans le domaine B2C, Xing marque des points dans le domaine B2B.Évaluation et contrôle DéfavorableEn ce qui concerne l'évaluation et le contrôle concrets de l'utilisation des médias sociaux, la majorité des entreprises interrogées présentent des déficits. Seul un tiers d'entre elles procède à une évaluation quantitative de l'utilisation du réseau, contrôle les clics, les demandes d'amis ou le nombre de commentaires des utilisateurs, tandis que les deux tiers restants ne disposent d'aucun système de mesure du succès et n'en connaissent généralement aucun. Un contrôle qualitatif, c'est-à-dire du contenu de l'activité sur les réseaux sociaux, n'a pratiquement lieu nulle part. Les chercheurs de l'Université du Liechtenstein soulignent que cela constitue une occasion manquée d'améliorer ses propres activités.Potentiel d'améliorationPour la recherche économique, la question de l'utilité effective du marketing sur les réseaux sociaux se pose. La présence dans les médias sociaux est surtout vantée comme une "panacée" pour les PME, car elle est pratiquement gratuite, adaptée au groupe cible et facile à gérer.Comme le constatent les chercheurs, cela ne correspond toutefois pas encore à la réalité. Jusqu'à présent, l'utilisation des médias sociaux n'est rentable que pour les grandes entreprises, et ce pour celles qui les utilisent de manière proactive, innovante et avec une prise de risque, c'est-à-dire de manière "entrepreneuriale".Aucun impact sur les résultats de l'entrepriseEn revanche, aucun effet sur le succès de l'entreprise n'a été constaté dans les PME. Selon l'une des conclusions des auteurs, cela pourrait être dû à de moins bonnes conditions-cadres, à des ressources en personnel trop faibles pour le marketing des médias sociaux et à un savoir-faire trop limité en la matière de la part des responsables marketing.Pour que les réseaux sociaux deviennent également un instrument de marketing efficace pour les PME, il faudrait d'abord améliorer les conditions-cadres. Il faut une attitude positive de l'entrepreneur, une répartition efficace des ressources et un responsable des médias sociaux qui dispose de suffisamment de capacité libre et d'expérience dans les nouveaux médias.La volonté d'entreprendre est nécessaireMais il faut surtout avoir la volonté d'agir en entrepreneur et de créer ses propres marchés en anticipant, selon les auteurs de l'étude scientifique la plus complète à ce jour sur le sujet dans l'espace germanophone.L'évaluation de l'étude "Social Media Marketing" en tant que PDF
(23 visites, 1 visite aujourd'hui)

Plus d'articles sur le sujet