Sur le fond : félicitations

L'élection du publicitaire de l'année fait partie des temps forts sociaux de l'agenda de la scène suisse des agences. C'est en 1977 déjà que les créatifs ont élu leur "roi" pour la première fois. Cette année, le titre sera décerné pour la 36e fois.

Le leader de la branche de l'année est élu par les abonnés de Werbewoche. Le choix se porte sur un tour final de nominés, proposés par une sorte d'"académie" de tous les anciens publicitaires de l'année. La liste des "habitués" est complétée par la rédaction avec de nouveaux visages qu'elle a particulièrement remarqués au cours de l'année. Cette année, deux spécialistes de l'Internet, une directrice d'agence ainsi qu'un représentant d'une agence encore plus jeune ont également réussi à se hisser parmi les finalistes dans le cadre d'un processus de recherche commun.
 
Je suis particulièrement heureux que le public et les médias perçoivent le publicitaire de l'année comme un "ambassadeur de la branche". L'acceptation de notre élection par les médias ainsi que les nombreuses demandes de commentaires spécialisés sur des sujets d'actualité liés à la publicité montrent que le publicitaire de l'année que nous présentons est perçu comme un leader d'opinion pour la publicité suisse.

Peter Brönnimann, directeur créatif exécutif et cofondateur de Spillmann Felser Leo Burnett, Zurich, a reçu le trophée nommé Egon au cinéma ABC. Ce petit bonhomme, dont la bouche surdimensionnée fait office de mégaphone, a été conçu par l'artiste suisse Max Grüter. Peter Brönnimann a obtenu 41% des voix. Geri Aebi est arrivé en deuxième position avec 24% des voix. Peter A. van der Touw, CEO de Notch Interactive, et Gabriel Peisker, fondateur et CD d'Erdmannpeisker ont atteint la troisième place avec 11 pour cent des voix.
 
20 films ont été proposés au vote par la Werbewoche via Facebook. Comme l'année dernière, c'est un film de la campagne pour upc cablecom qui a été désigné vainqueur. Il a été conçu par l'agence zurichoise Vizner Borel. Le réalisateur Reto Salimbeni et sa société zurichoise Manifesto Films ont été responsables des spots avec le Suisse d'Hollywood Carlos Leal. La deuxième place a été attribuée à un spot pour Charles Vögele, créé par la nouvelle filiale de Publicis, Red Lion. La troisième place revient à Lidl Suisse avec une campagne de Unikat. Ces deux films ont également été réalisés par Manifesto Films, tout comme le vainqueur.
 
Pierre C. Meier, rédacteur en chef
pc.meier@werbewoche.ch

Plus d'articles sur le sujet